Dans le cadre du Mois Multi 2020

 

Sur la trame du livre d’artiste L’effondrement : compte-rendu de Stéphanie Béliveau et Laurence Brunelle-Côté, Alain-Martin Richard propose une conférence-démonstration avec complices. À partir du journal de bord de cette production en suspens, le public pourra se perdre dans les circonvolutions du cerveau de l’APA. Poésie sonore, citations, attaques verbales et viole de gambe, diffraction temporelle, extraits d’intellos connus et parfois appréciés, actions et structures instables, liquéfaction humaine et autres anomalies.

Durée : 40 minutes

Billeterie
Général : 17 $ / 30 ans et moins : 14 $
Taxes et frais de services inclus

Idéation : Alain-Martin Richard
Création : Alain-Martin Richard, bureau de l’APA et Stéphanie Béliveau
Co-production : Recto-Verso
Soutien : Théâtre aux écuries, Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada
Photo : Stéphanie Béliveau

 

Alain-Martin Richard

Alain-Martin Richard vit et travaille à Québec. Artiste de la manœuvre et de la performance, il a présenté ses travaux en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Il poursuit en parallèle un travail de commissaire, de critique et d’essayiste. Il a publié dans de nombreuses revues des articles sur le théâtre, la performance, l’installation et la manœuvre. Membre des ex-collectifs Inter/Le Lieu, The Nomads, il est par ailleurs toujours actif avec Les Causes perdues in© et Folie/Culture. Ses productions se déploient souvent sur plusieurs plans de réalité comme dans l’Atopie textuelle (2000), Le chemin pour Rosa (2006), Le bloc que j’habite (2014), Trou de mémoire (2015-2017). Ses dernières productions prennent appui sur la communauté locale et intègrent toujours des aspects singuliers de ce qu’il nomme le « paysage humain ». Dans tous les cas, il s’agit de découvrir comment le social se déploie dans ses relations politiques, économique et libidinales.

Collaboration

Mois Multi