Au fil d’un agenda de rencontres individuelles, Jacinthe Robillard accueille ses proches et ses connaissances avec une tâche à réaliser dont l’objectif est de faire d’eux des portraits empreints d’authenticité. Dans un environnement neutre, chaque participant se retrouve devant un tableau d’instructions à suivre afin de réaliser la grue, la figure d’origami la plus répandue mais aussi une des plus difficiles. Prétexte pour les amener à se concentrer et ainsi en venir à oublier la présence de la caméra, l’activité fait également ressortir certains traits de leur personnalité : détermination, patience, doute, minutie. Les portraits photo et vidéo qui en résultent démontrent aussi l’attention même de l’artiste envers les gens qui l’entourent, et ses tentatives de mieux les observer pour mieux les comprendre.

Biographie

Jacinthe Robillard vit et travaille à Montréal. Diplômée de l’UQÀM en communications (2004) et de l’Université Concordia en arts visuels (baccalauréat 2009, maîtrise 2012), son travail, soutenu par le Conseil des arts et lettres du Québec, a été présenté tant au Québec qu’au Canada dans plusieurs expositions individuelles (Eastern Edge, les Territoires, DARE-DARE et Verticale) et collectives (Salle Alfred-Pellan, CCA, Galerie Fofa et Espace F). Son projet l’étendue de mes connaissances vient d’être sélectionné pour l’exposition reGeneration3 : 50 photographes de demain qui voyagera de l’Europe à l’Asie, en passant par l’Amérique du Nord jusqu’à la fin de l’année 2016. Elle a été active au sein du CA de Verticale, centre d’artistes pendant quelques années, et elle est l’une des co-fondatrices du centre le Cabinet, espace de production photographique. Ses œuvres se retrouvent dans différentes collections privées et publiques (Musée de l’Élysée, Caisses Desjardins, Ville de Laval).

L’artiste souhaite remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Vernissage
24 avril 2015 17:00 - 21:00