Ayant d’abord existé sous forme de livre, le photo-roman autofictionnel Sels de bain de Stéfanie Requin Tremblay trouve une nouvelle incarnation en exposition. Les récits dont le livre est formé sont distillés dans une série de photographies d’objets divers, reliques des aventures tantôt solitaires, tantôt romantiques de l’artiste. Les images forment un univers teinté d’une nostalgie des cultures populaires des décennies avant 2000. Son désir de garder vivantes les modes et les technologies désuètes – VHS, polaroid, disquettes – ne la freine toutefois pas dans l’actualisation de son fil d’actualités dans les réseaux sociaux. En trame de fond, on imagine des airs de synthwave française ou de punk rock anglais qui tournent sur vinyle ou sur un mix qu’elle vient d’enregistrer sur CD ou ruban cassette.

L’exposition de Stéfanie Tremblay est le résultat d’une résidence de création à VU. L’artiste a reçu un soutien technique et artistique pour la production de ses œuvres, qui ont été imprimées dans les laboratoires d’impression numérique du centre. Elle souhaite remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Conférence régionale des élus du Saguenay Lac Saint-Jean et l’équipe de VU.

Biographie

Stéfanie Requin Tremblay est une artiste et auteure établie à Saguenay. Elle est titulaire d’un baccalauréat en cinéma-vidéo et d’une maîtrise en création de l’Université du Québec à Chicoutimi. Avec ses projets, elle explore les phénomènes de la culture populaire en usant de la distorsion et du détournement de sens. Actuellement, elle investit des collages numériques – d’une esthétique graphique minimale – et des textes poétiques kitsch d’une joie anxieuse et érotique. Elle se consacre également à la mise en place de sa micro-maison d’édition, KIT DE SUEUR, à la fois comme auteure et fanzineuse.

Vernissage
20 mars 2015 17:00 - 21:00