Lors de cet atelier collectif d’une durée de 3 jours, les artistes participants travailleront à l’élaboration d’un projet de création avec des images photographiques de sources variées. Posant d’entrée de jeu la question de l’auteur en photographie, les projets viseront à créer une narration visuelle cohérente à partir de regards croisés. Les participants devront apporter deux types de matériaux; des photographies qu’ils auront produites, des images qu’ils auront commandées ou empruntées à d’autres photographes (professionnels ou amateurs), des images d’archives, ou encore, des éléments textuels recueillis au préalable.

 

Avec une approche personnalisée, Emmanuelle Léonard accompagnera les artistes dans la sélection d’images, leur mise en relation et, au besoin, la fonction du texte. L’atelier se déroulera comme suit :

Jour 1 (13-19 h) : présentation du travail de l’artiste et de celui des participants. Visionnement du matériel apporté par chacun (leur origine, leur sujet et leur fonction).

Jour 2 (9-19 h) : sessions de travail collectif autour des travaux de chacun. Les enjeux techniques de l’utilisation de matériaux variés, les stratégies de mise en espace et l’articulation de la narration seront abordés.

Jour 3 (9-19 h) : sessions de travail individuel, accompagnement personnalisé et mise en commun de la proposition finale, sous forme de maquette ou de journal de bord.

 

 

Cette classe de maître est proposée dans le cadre d’Assemblages 5.
Inscriptions à venir.

 

 

 

Biographie

Depuis une vingtaine d’années, le travail d’Emmanuelle Léonard développe des tactiques pour représenter de l’espace social. À partir des traditions et usages photographiques, une méthode de production spécifique est élaborée à chaque projet, naviguant du documentaire à la photographie conceptuelle. Des projets pour lesquels elle a parfois réalisé les images, délégué à d’autres la prise de vue, ou recherché des images existantes.

Née en 1971 à Montréal où elle vit et travaille, Emmanuelle Léonard détient une maîtrise de l’Université du Québec à Montréal. L’artiste compte de nombreuses expositions individuelles et collectives notamment au Musée d’art contemporain de Montréal, à OPTICA, à VOX, au Mois de la Photo (Montréal); au Fresnoy (France), à la Kunsthaus Dresden et à la Neuer Berliner Kunstverein (Allemagne), en Corée du Sud lors de Daegu Photo Biennale; à Mercer Union et à Gallery 44 (Toronto) ; à Glassbox (Paris) ; à L’OEil de poisson (Québec), etc. En 2019, elle présentait une exposition solo à la Galerie de l’UQAM, commissaire Louise Déry, accompagnée d’un catalogue. En 2018, elle effectuait une résidence d’artiste à Bogota, Colombie et une avec le Programme d’arts des Forces canadiennes. Elle s’est méritée le Prix Pierre-Ayot en 2005. En 2020, elle était parmi les trois finalistes pour le Prix de photographie Banque Scotia.