Des posters ont été affichés un peu partout dans les rues de Québec à l’occasion de la prévente de la publication La fête!

S’entremêlent dans la fête des actions, des gestes et des détails qui influent sur notre expérience de l’espace. La fête relève souvent d’une appropriation d’environnements divers – qu’ils soient délaissés, sous-utilisés, indéfinis, banals, domestiques ou strictement fonctionnels – propices à une dérive prospective et émancipatrice, dénuée de finalité connue. Avec tout ce que la nuit et la ville offrent de pouvoir d’exploration, la fête se crée et s’impose, occasionne des rencontres fortuites.

Pour en savoir plus sur la prévente cliquez ici ou