Assemblages 4 est le quatrième atelier collectif de création de maquettes de livres photo.

Pour Assemblages 4, Catherine Canac-Marquis et Anahita Norouzi se partageront un espace de création de maquettes de livres photo, où se jouent dans la durée différents processus d’écriture et mises en relation à partir d’images. Leurs recherches individuelles se déploieront autour d’une table et sur les murs, et l’espace partagé leur permettra de dialoguer autour de leurs processus de travail. Assemblages 4 souhaite ainsi réfléchir à ce que permet l’échange entre artistes, et sur la façon dont les photographies elles-mêmes se parlent, se contaminent, pour enfin trouver une voix bien à elles.

À l’occasion d’Assemblages 4, une formation sur sur la microédition pour petits livres ou petits budgets ainsi qu’une classe de maître avec Emmanuelle Léonard auront lieu.
Plus de détails et inscriptions à venir.

Assemblages est un projet imaginé à partir d’une idée d’Alexandre Berthier.

Catherine_Canac-Marquis_05

Catherine Canac-Marquis est une photographe originaire de la ville de Québec au Canada. Quoiqu’initialement ancré dans une pratique documentaire, son travail oscille entre déclarations à la première personne et explorations poétiques de l’image. Elle cherche principalement à mettre en rapport expériences singulières enjeux universels, tout en s’intéressant à un large éventail de sujets, dont ceux de l’identité, de la famille, des traditions et du territoire. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts avec distinction de l’Université Concordia. Actuellement, elle poursuit un programme de deuxième cycle en changement climatique et travaille sur une première monographie à Los Angeles, en Californie. Elle a remporté une place au sein de la compétition de photographie émergente Flash Forward de la Fondation Magenta en 2017, et a été récipiendaire de la bourse d’études du prix de la photographie AIMIA | AGO en 2016. Son travail a fait l’objet d’expositions solos et de groupe au Reykjavik Museum of Photography (Reykjavik, 2019), à la galerie The Letter Bet (Montréal, 2018) et à la Gallery 44 | Centre for Contemporary Photography (Toronto, 2017).

03_NOROUZI

Anahita Norouzi (1983, Téhéran) est originaire d’Iran et vit maintenant à Montréal, où elle se consacre à son travail artistique. Elle est notamment titulaire de diplômes universitaires en Beaux-arts et en Littérature française de l’Université Concordia à Montréal. Sa conception de l’art est étroitement liée aux problèmes sociaux et politiques qu’elle explore dans ses œuvres.

Depuis une dizaine d’années, elle voyage fréquemment entre l’Iran et le Canada pour mener ses recherches et poursuivre son travail, qui traite des problèmes de mémoire et d’identité d’un point de vue psychohistorique. Elle a donné de nombreuses conférences sur sa démarche artistique en relation avec les enjeux migratoires, traumatiques et mémoriels. Elle questionne activement les conditions dichotomiques qu’engendre son regard de citoyenne iranienne et observatrice distante de sa culture d’origine, à partir de Canada.

Anahita Norouzi a participé à plusieurs expositions individuelles et collectives à l’international. Elle a récemment exposé son travail en Allemagne, en Iran et au Canada. Elle a été finaliste du Prix Magic of Persia Contemporary Art avec ses œuvres exposées au Royal College of Art de Londres et à Dubaï. En 2020, elle est finaliste d’un projet d’art public orchestré par la ville de Laval.