« Lovesick Boy est né d’un désir de manipuler davantage l’image photographique et d’explorer les interactions entre différents médiums. Cette approche picturale tirée de la technique mixte demeure suggestive et narrative. Les collages, mixés par une variété de trouvailles de brocante comme des ouvrages des années 1800-1900, des partitions de musique antiques et bien d’autres matières hétéroclites, fusionnent ainsi différentes époques. Les photographies, détentrices premières de la facture graphique, sont puisées de sources diverses allant d’archives familiales, de photos sur plaque de verre, de découpures de journaux anciens ou bien de pièces personnelles prises analogiquement et numériquement. Cette alliance, qui marie le passé et le présent, l’oublié et le devenir, compose une narrativité navigante entre l’univers de l’amour et du deuil. »

Biographie

Artiste médiateur, Mathieu est entre autre propulsé par l’envie de mener des projets rassembleurs et élargir la conscience sociale face à nos relations interpersonnelles.
Sa pratique est caractérisée par la mise en place d’œuvres éphémères abordées par la photo, le collage et même l’installation visuelle et sonore. Il est un acteur du milieu engagé, mais surtout il provoque les discussions par l’entremise de ses actions et de leurs thématiques sociologiques. Son approche artistique est portée sur l’observation des comportements humains et les singularités du quotidien dans lesquelles nous cohabitons. Il vise à partager ses interrogations sur notre époque et sur les enjeux qui la façonnent. Ce faisant, au fil de ses créations, son attention s’est tournée vers nos comportements sociétaux, notre persistante recherche identitaire, nos caractéristiques complexes et énigmatiques. Il travaille tant à l’aide du numérique qu’avec la méthode argentique.