À partir de lundi 8 avril, Marion Gotti prendra le contrôle de notre compte Instagram pour une semaine de résidence. Chaque soir, au coucher du soleil, elle dévoilera des photographies des ruelles de Limoilou. Marion utilise Hipstamatic, application précédant de peu Instagram et permettant de reproduire les effets obtenus par des appareils photo anciens. Premier post lundi 8 avril à 19h24 précisément, soyez attentifs !

Biographie

Marion Gotti vit à Québec depuis 2011. En 2014, elle est diplômée d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval. En 2003, elle obtient un BTS photographie à Paris. De 2005 à 2011, elle travaille à titre de photographe indépendante en France. Entre 2003 et 2010, elle expose ses travaux documentaires à Paris, Londres et Perpignan. Début 2011, elle développe une production artistique dont les médiums sont la vidéo, la photographie et le son.

Depuis 2007, elle est membre du collectif d’artistes ELAC, basé à Londres. À Québec, elle cofonde le Collectif 5 en 2013 avec Marilyne Bissonnette, Sarah Booth, Andréanne Jacques et Nathalie Vanderveken.

En 2014, elle est récipiendaire du prix Tomber dans l’œil – Maîtrise qui donne lieu à une exposition solo à l’Œil de Poisson en juin. En 2015, elle présente cinq vidéos au Festival Traverse Vidéo à Toulouse, et participe à l’exposition La Pyramide de Samuel Roy-Blois à l’Œil de poisson. Avec le Collectif 5, elle est récipiendaire de deux bourses Première Ovation Arts Multi. En juin 2015, le collectif réalise Entre les murs, un projet de recherche-création qui se conclut par la présentation d’une œuvre in situ dans un appartement à Québec. En octobre 2016, les cinq artistes présentent l’exposition Refuges, un projet de diffusion indépendante, aux Ateliers du Réacteur. En 2017, elles exposent Nature Vivante au Simons Place Sainte-Foy dans le cadre de Manif d’art 8 – L’art de la joie. Elles créent également l’installation in situ, Stevie Wonder Paper, pour Canadian Bacon 6.