Administration du site

VU PHOTO

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.

/ Diffusion / Archives /

Michel Campeau

16 janvier au 15 février 2009
Heures
Mercredi au dimanche, 12h à 17h
Lieu
550, côte d'Abraham, Québec
Vernissage
Vendredi 16 janvier 2009, 17h

Biographie de l'artiste

L'exposition

Médias

Michel Campeau

Depuis plus de trente ans, Michel Campeau explore les dimensions subjectives, narratives et ontologiques de la photographie. Depuis 2005, face au tournant de la photographie vers le numérique, il investit les chambres noires d'ici et d'ailleurs, en tant que ruines et débris post-industriels. Ses oeuvres ont été présentées dans plusieurs expositions individuelles, dont Fouilles dans la zone / Digs in the Zone durant Le Mois de la Photo à Montréal (2005) et Arborescences - Beauté et paradoxes à Plein Sud (Longueuil, 2004). À l'automne 2007, la revue Aperture (New York) publiait une image de La chambre noire en couverture et un article signé Martin Parr traitant de cette série. En 1996, une rétrospective de son travail intitulée Les images volubiles - travaux photographiques 1971-1995 a eu lieu au Musée canadien de la photographie contemporaine à Ottawa. En 1994, il a obtenu le Prix international de la photographie d'Higashikawa au Japon. Il est représenté par la Galerie Simon Blais à Montréal et par la Stephen Bulger Gallery à Toronto. Michel Campeau vit et travaille à Montréal.

Michel Campeau remercie le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts et lettres du Québec pour leur appui.

La chambre noire

Le photographe Michel Campeau a d'abord visité plus de 75 chambres noires au Canada, poursuivant aujourd'hui cette démarche dans différentes villes du monde. Il réalise des images qui révèlent des détails paradoxalement splendides de ces lieux tachés, abîmés, rafistolés, de toute évidence désuets. Ses photographies questionnent la mémoire des ex-laborantins et étonnent les néophytes qui ne sont jamais entrés dans ces lieux clos, odorants, à peine éclairés de rouge. Michel Campeau a utilisé un appareil numérique pour réaliser ce corpus qui parle d'un tout autre procédé, déjà ancien. Du même coup, il confirme le pouvoir du photographique à transformer ce qui n'est plus en visuel inattendu porteur de sens.

© 2009, VU PHOTO. Tous droits réservés. Conception et programmation : Safran
Optimisé pour Internet explorer 7+, Firefox 3+, Safari et Chrome.

Conseil des arts et de lettresConseil des arts du CanadaMeduseVille de Québec