Administration du site

VU PHOTO

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.

/ Diffusion / Programmation /

Audrée Demers-Roberge, Alphiya Joncas et Martin Guimont

5 mai au 4 juin 2017
Heures
Du mercredi au dimanche de 12h à 17h
Lieu
550 côte d'Abraham, Québec, QC
Vernissage
Vendredi le 5 mai 2017

Les artistes

L'exposition

Médias

Martin Guimont

Martin Guimont est diplômé de l'École des arts visuels et médiatiques de l'UQÀM. Son travail fut entre autres présenté lors d'expositions collectives à Arts Underground (Whitehorse, Yukon, 2010), La Graineterie (Houilles, France, 2011) et à Espace Projet (Montréal, 2014), puis lors d'expositions individuelles à la galerie La Vitrine du centre Est-Nord-Est (Saint-Jean-Port-Joli, 2010) et au Yukon Arts Centre (Whitehorse, Yukon, 2011). Il a également participé à des résidences d'artistes, notamment au centre Est-Nord-Est (2010) ainsi qu'à Arts Underground (Whitehorse, 2010).  Il a publié un premier livre d'artiste intitulé Obstacles en 2012, puis en publiera un second en 2017. Son travail a reçu le soutien du Conseil des arts et lettres du Québec dans le cadre d'une bourse de recherche et création en 2013.


Alphiya Joncas

Née en Russie, adoptée aux Îles-de-la-Madeleine, Alphiya Joncas complète son baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l'Université Laval.  En mai 2016, elle réalise avec d'autres collègues une première expérience d'autodiffusion lors de l'exposition La fois où on voulait se couper les cheveux. L'artiste a également agi en tant que co-commissaire de l'exposition Persona Grata en 2016. Elle a présenté ses œuvres dans l'exposition collective Elles pensaient comme ça alors que moi pas. en 2017  à la Salle d'exposition du Pavillon Alphonse-Desjardins de l'Université Laval, un évènement satellite de Manif d'art 8, la biennale de Québec. Alphiya Joncas est impliquée auprès du centre d'artistesAdMare.

 

Audrée Demers-Roberge

Audrée Demers-Roberge a obtenu un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l'Université Laval avec une année d'études à l'Université de Laponie en Finlande. Elle est présentement à la maîtrise en arts visuels et a complété un microprogramme en agriculture biologique en 2015. L'artiste a présenté Morceler le paysage, une exposition solo au Cercle à Québec (2016). Son travail a également fait l'objet de plusieurs expositions collectives dont la Foire en art actuel de Québec (2014), De passage à la salle d'exposition du pavillon Alphonse-Desjardins (2015) etRepérage au Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul (2012). L'artiste travaille à la publication d'un livre avec l'artiste Amélie Laurence Fortin. Elle a fait des résidences d'artistes à Prima Ink en Norvège, au centre Est-Nord-Est à Saint-Jean-Port-Joli, au Art nature/Land-art Hudson à Hudson, au Casey House à Terre-Neuve et au Robert Street Social Center à Halifax.

Entre trace et aura

Réfléchie à l'aune de deux concepts benjaminiens à l'ambiguïté fertile - trace et aura -, la rencontre de trois séries photographiques offre une expérience perceptuelle où s'entrelacent le proche et le lointain. Jouant avec des juxtapositions formelles de vues d'îles aux cadrages qui refont parfois l'échelle des lieux, Alphiya Joncas redessine une géographie imaginée avec des fragments de paysages éloignés. Suit une exploration de territoires vastes proposée par Martin Guimont, série où le regard solitaire s'égare dans l'inaccessibilité de l'horizon lointain, parfois occulté. À ces perspectives inatteignables répondent les photographies d'Audrée Demers-Roberge, qui sont floues à cause d'une trop grande proximité, et présentées dans une installation révélant les pauses de la marcheuse dans un trajet continu. Réunies au sein d'une exposition-constellation, les œuvres peuvent être perçues comme un rapprochement des traces de l'émanation lumineuse de trois espaces naturels éloignés.

Exposition collective commissariée par Gentiane La France

Ce projet a été réalisé grâce au soutien de la mesure d'aide Première Ovation de la Ville de Québec et du ministère de la Culture et des Communications.

Audrée Demers-Roberge remercie Mathieu Fecteau pour la réalisation technique des dispositifs et Denis Thibeault pour les impressions. Merci à Karelle Audet avec qui elle a partagé ce trek dément et merci à Gísli et Eyþór qui les ont menées à bon port. Martin Guimont remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec pour son appui financier. Alphiya Joncas remercie Charles-Frédérick Ouellet pour ses conseils techniques et ses impressions. Gentiane La France remercie l'équipe de VU et plus particulièrement Jacynthe Carrier et Anne-Marie Proulx, ainsi que Première Ovation pour son appui financier.

Images : 1. Martin Guimont, 2. Alphiya Joncas, 3. Audrée Demers-Roberge

Les images de l'exposition Entre trace et aura ont été produites à VU.

© 2009, VU PHOTO. Tous droits réservés. Conception et programmation : Safran
Optimisé pour Internet explorer 7+, Firefox 3+, Safari et Chrome.

Conseil des arts et de lettresConseil des arts du CanadaMeduseVille de Québec