Administration du site

VU PHOTO

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.

/ Diffusion / Programmation /

Lucie Rocher

6 avril au 13 mai 2018
Heures
Du mercredi au dimanche de 12h à 17h
Lieu
550 côte d'Abraham, Québec, QC
Vernissage
Vendredi le 6 avril 2018

Biographie de l'artiste

L'exposition

Médias

Née en 1988 près de Paris, Lucie Rocher développe une pratique photographique mettant en scène le processus et les temps de fabrication d'une image. Elle interroge sa matérialité, ses conventions et normes d'exposition dans des installations spatiales à échelles variables. Ses sujets se caractérisent souvent par un état de déséquilibre et d'incomplétude.

Elle a étudié à l'Université Paris 1 - La Sorbonne et à la New York University. Diplômée d'une maitrise en arts en 2011, elle poursuit actuellement ses études au doctorat en études et pratiques des arts à l'UQAM.

Son parcours est ponctué de résidences artistiques (SIM Residency, Reykjavik, 2015 ; Centre Sagamie, Alma, 2016) ainsi que d'expositions individuelles et collectives. Son travail a été présenté au Québec (Occurrence, 2016 ; Z Art Space, 2017) et à l'étranger (White Box, Recession Art, New York, 2012 ; SIM, Reykjavik, 2015). Plusieurs expositions individuelles lui seront prochainement consacrées à Montréal (Maison de la Culture Frontenac, 2017 ; Occurrence, 2019).

Étant donnés

L'œuvre arrive souvent par accident. C'est en menant un travail de spatialisation de l'image que Lucie Rocher transpose dans l'exposition une idée du chantier ou de l'atelier, où l'œuvre est ainsi en devenir ou en transformation, sans devoir de définition. La photographie y est une œuvre, mais elle est aussi le résidu ou le matériau d'une autre. Car au-delà du cadre de la photographie, au-delà des limites de l'exposition, l'œuvre a la possibilité de continuer à exister, de se transformer, jusqu'à apparaître ailleurs autrement, dans un autre temps, en périphérie de maintenant. Le travail de l'art est ainsi présenté comme une forme de mise en abyme, où chaque œuvre intègre de façon inhérente celles qui la précèdent, en plus de résider quelque part dans celles à venir.

L'exposition fait partie de la programmation Inventer le risque, qui invite à reconsidérer nos façons de faire la création et de penser l'image.

Photos
Liens externes

lucierocher.com

© 2009, VU PHOTO. Tous droits réservés. Conception et programmation : Safran
Optimisé pour Internet explorer 7+, Firefox 3+, Safari et Chrome.

Conseil des arts et de lettresConseil des arts du CanadaMeduseVille de Québec