Administration du site

VU PHOTO

Cette section est utilisťe par les administrateurs du site seulement. Vous devez possťder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accťder.

/ Diffusion / Archives /

Michelle Bui, Anthony Burnham, Louis-Philippe C√īt√©, P√©io Eliceiry, Pascal Gingras, Wanda Koop, Nicolas Lachance

23 fťvrier au 1 avril 2018
Heures
Du mercredi au dimanche de 12h à 17h
Lieu
550 c√īte d'Abraham, Qu√©bec, QC
Vernissage
Vendredi le 23 février 2018

Biographie de l'artiste

L'exposition

Mťdias

Michelle Bui
Originaire de Montr√©al, Bui est dipl√īm√©e en beaux-arts de l'Universit√© Concordia (2010) et poursuit une ma√ģtrise en arts visuels et m√©diatiques √† l'Universit√© du Qu√©bec √† Montr√©al. En 2017, elle a continu√© ses recherches sur la mat√©rialit√© de la photographie √† l'√Čcole nationale sup√©rieure des Beaux-arts de Paris et a repr√©sent√© le Canada en photographie au Jeux de la Francophonie √† Abidjan. R√©cipiendaire de la bourse Fran√ßois-Xavier Marange, Michelle Bui est artiste r√©sidente √† l'Atelier circulaire pour la prochaine ann√©e.

Anthony Burnham
Anthony Burnham d√©tient un baccalaur√©at de l'Universit√© Concordia. Il vit et travaille √† Montr√©al. Son travail a fait l'objet de nombreuses expositions au Canada, en Espagne, en Autriche et en France. En 2008, l'artiste a particip√© √† la Triennale qu√©b√©coiseRien ne se perd, rien ne se cr√©e, tout se transforme(Mus√©e d'art contemporain de Montr√©al). Il a √©t√© finaliste au concours de peintures canadiennes RBC (2009). Son exposition individuelle¬†Even Space Does Not Repeat (2011) a √©t√© pr√©sent√©e √† la Walter Phillips Gallery (Banff) et √† la Carleton University Art Gallery (Ottawa). Ses œuvres ont √©t√© incluses dans le Projet Peinture (Galerie de l'UQ√ÄM, 2013) et dans la Biennale canadienne 2017 au Mus√©e des beaux-arts du Canada (Ottawa).

Louis-Philippe C√īt√©
Louis-Philippe C√īt√© a abord√©, √† travers diff√©rents projets de peintures, de collages et de photomontages, des questions d'espace, de syst√®me, de violence et de contr√īle. Entre 1996 et 2015, il a √©labor√© la s√©rie DATA, un ensemble de collages pour lequel le travail de recherche est ax√© sur la violence des images et de leurs agencements. Entre 2007 et 2012, il s'est consacr√© principalement √† la s√©rieSchizo-syst√®me, un ensemble de peintures d√©crivant une r√©alit√© habit√©e par la robotisation, l'automatisation, la virtualisation et la surveillance. S'ensuivait en 2013 la s√©rie de peintures¬†Vid√©o-spectre, une vision portant sur la chute technologique et √©conomique du syst√®me. Dans ses recherches, C√īt√© s'int√©resse entre autres √† la colonisation par la machine, aux techniques de montage pr√©cognitif et √† la science-fiction. Depuis 2015, il est devenu r√©ticent √† montrer ce qui nous est trop visible, et en particulier la violence des images. Plus que jamais, il cherche dans l'acte de cr√©ation, un √©tat d'esprit, une complexit√© impr√©visible et une n√©cessit√© toujours plus profonde.

Son travail a fait l'objet d'expositions individuelles et collectives, notamment au Musée d'art contemporain de Montréal, à la Galerie Leonard-et-Bina-Ellen, à la Galerie de l'UQAM, au Musée régional de Rimouski et à de nombreux centres d'artistes.

Péio Eliceiry
P√©io Eliceiry d√©veloppe une pratique multidisciplinaire privil√©giant la peinture et la gravure. Il √©labore un lexique visuel √† la fois intuitif et rationnel o√Ļ l'image instaure un dialogue avec les objets et le hors champ. Par l'utilisation de diff√©rentes m√©thodes d'appropriation du r√©el et par la mise √† l'√©preuve de l'id√©e par l'image, sa d√©marche rejoint les perspectives modernes de l'arte povera et du nouveau r√©alisme. Son travail a √©t√© pr√©sent√© au Canada dans diff√©rents centres d'artistes, galeries, mus√©es et foires d'art contemporain, notamment lors d'expositions individuelles √† L'Œil de Poisson √† Qu√©bec et au Centre d'essai en art imprim√© Arprim √† Montr√©al. Il a r√©cemment r√©alis√© des r√©sidences de cr√©ation au Salzamt AtelierHaus en Autriche et au Centro de Producci√≥n de Artes Gr√°ficas La Parota au Mexique. Laur√©at du prix VIDERE en arts visuels en 2012, il est titulaire d'une ma√ģtrise en arts visuels de l'Universit√© Laval √† Qu√©bec.

Pascal Gingras
Pascal Gingras d√©tient un baccalaur√©at de l'√Čcole des arts visuels de l'Universit√© Laval √† Qu√©bec (2004) et une ma√ģtrise de l'Universit√§t der K√ľnste √† Berlin, sous la direction de Tony Cragg et Florian Slotawa (2008). Il a expos√© son travail en Allemagne, notamment √† la Galerie Gerken de Berlin en 2007, au centre d'artiste Halle¬†14 de Leipzig en 2008, √† la Galerie ACC Weimar, ainsi que dans le cadre de¬†Bah Humbug √† D√ľsseldorf en autodiffusion. Au Qu√©bec, l'artiste a particip√© √† plusieurs expositions collectives¬†et a pr√©sent√©, entre autres,¬†Parcours¬†1, une œuvre monumentale dans le cadre d'Art Souterrain √† Montr√©al. Ses expositions individuellesLa Joconde, au centre d'artiste L'Œil de Poisson √† Qu√©bec en 2011 (dans le cadre d'un projet de correspondance avec le peintre Fran√ßois Simard), et Anti-Onto Cha-cha-cha, au Centre Clark √† Montr√©al en 2014, repr√©sentent un condens√© de sa pratique sculpturale. Tout r√©cemment, il a particip√© au projet¬†Passages insolites √† titre de membre du collectif¬†Sculptosaurus qui a install√© l'œuvre¬†Sortir son ballon dans l'espace public √† Qu√©bec.

Wanda Koop
Les sc√®nes de guerre, le langage t√©l√©visuel, et les paysages industriels tels que repr√©sent√©s par Wanda Koop ont fait d'elle l'une des plus importantes peintres canadiennes. Apr√®s plus de quatre d√©cennies de carri√®re, elle a produit plus de cinquante expositions individuelles √† l'√©chelle nationale et internationale. Notamment, une r√©trospective a √©t√© tenue au Mus√©e des beaux-arts du Canada et √† la Winnipeg Art Gallery en 2010-2011. Ses œuvres se trouvent au sein de plusieurs collections corporatives, priv√©es et mus√©ales au Canada et √† l'international. L'artiste habite et travaille √† Winnipeg.

Nicolas Lachance
Nicolas Lachance a été récipiendaire d'un atelier-résidence à la Fonderie Darling de 2013 à 2015. En 2014, il a présenté deux expositions individuelles à Montréal : Cadrer la fumée à la Fonderie Darling ainsi que Design paradigm à la Galerie René Blouin. La même année, il a été finaliste du 16e concours canadien de peinture annuel de la RBC présenté au Musée des beaux-arts de Montréal. En 2015, il a présenté sous roche transpirer, une exposition individuelle au centre d'art contemporain Optica à Montréal. La même année, il a été en nomination pour le prix Pierre-Ayot. En 2016, il a présenté son travail à la Galerie Raising cattle à Montréal ainsi qu'à la Re(d) galerie à Anvers en Belgique. Pour 2018, il prépare une troisième exposition individuelle à la Galerie René Blouin. Il vit et travaille à Montréal.


Appareillage

 

Réfléchie par Péio Eliceiry, Appareillage est une exposition collective qui s'interroge sur la façon dont la pensée photographique transforme la conception que l'on se fait de l'image et sur l'influence qu'elle a pu avoir sur le travail d'artistes de la peinture, de la sculpture et de l'installation.

Elle est partout, la photographie, et elle nous habite, m√™me quand on lui pr√™te moins attention. On cherche parfois √† l'associer au pass√©, on l'appelle parfois image, mais m√™me dans les travaux d'artistes qui ne se r√©clament pas d'√™tre photographes, une id√©e de la photographie subsiste souvent.¬†Appareillage regroupe des artistes qui int√®grent une pens√©e photographique √† l'int√©rieur de leurs pratiques qui sont d'abord picturales, sculpturales ou installatives. L'exposition s'int√©resse √† l'h√©ritage des concepts et des m√©canismes qui sont propres au m√©dium, et √† la fa√ßon dont il participe √† la construction des œuvres ou √† leur r√©ception. Tant√īt nostalgiques, tant√īt critiques, les œuvres pr√©sent√©es convoquent des notions √©l√©mentaires de la photographie tels ses rapports √† la lumi√®re et au cadrage, ou encore interrogent le pouvoir de l'image photographique par ses modes de construction et sa mise en relation avec d'autres images. Elles s'offrent en tant que regards obliques sur l'actualit√© du m√©dium, t√©moignant de sa pr√©gnance dans les pratiques artistiques d'aujourd'hui.

Appareillage fait partie de la programmation Inventer le risque, qui invite à reconsidérer nos façons de faire la création et de penser l'image.

Le projet de Pascal Gingras a été réalisé en résidence d'artistes à VU en janvier 2018.

© 2009, VU PHOTO. Tous droits rťservťs. Conception et programmation : Safran
Optimisť pour Internet explorer 7+, Firefox 3+, Safari et Chrome.

Conseil des arts et de lettresConseil des arts du CanadaMeduseVille de Quťbec